Donors visit French AIDS research lab (Jean-Luc Darlix's) in Lyon

Des donateurs visitent un laboratoire de recherche à Lyon 

Le Laboratoire de Virologie Humaine à l’ENS de Lyon

Pr Jean Luc Darlix   Le mardi 4 septembre 2007 des chercheurs sur le VIH du Laboratoire de Virologie Humaine (INSERM 758) accueillaient des membres de l’association et des donateurs à Lyon.

Le Pr. Jean Luc Darlix, qui a fondé ce laboratoire, est au côté de Sidaction depuis la création de l’association, il a été tour à tour membre du CA et du Comité Scientifique et Médical.

Au programme : repas convivial avec des chercheurs du laboratoire, le président provisoire de l’ENS, M. Jacques Samarut, et avec l’actuel directeur du laboratoire INSERM 758, M. François-Loïc Cosset, puis, visite du laboratoire et discussion avec les personnels.

Huit donateurs ont fait le déplacement, une manière de s’impliquer « autrement qu’avec son chèque » estime Thierry, qui soutient Sidaction « depuis plus de 10 ans ».

 
Equipe-Sidaction donateurs et chercheurs
Alain liste ses raisons de donner à Sidaction : le souci de « répartir les dons entre associations de malades et recherche », la nécessité de « lutter contre la discrimination et l’exclusion sociale des malades » et de « trouver des médicaments sans effets secondaires qui tuent ».

Jean-Loup, lui-même séropositif enchaîne : « Vous faites de la recherche en science fondamentale, moi je suis chercheur en vie meilleure. J’ai bénéficié des services de plusieurs associations lyonnaises financées par Sidaction qui fonctionnent plutôt pas mal. Si la recherche est aussi efficace que le travail de ces associations, alors je n’ai pas de souci à me faire. ». Pour l’équipe du laboratoire, rencontrer les donateurs qui permettent de financer leurs recherches est « une chance », comme le témoigne le Dr Delphine Muriaux. Avec ses collègues, elle cherche à déceler des failles dans le système de réplication du virus.

Poster presentant les travaux de recherche

 

  La visite : en maintenance, le laboratoire de haute sécurité financé en partie par Sidaction, a pu ouvrir ses portes aux visiteurs sans précautions particulières. Etant un lieu où sont manipulés les virus, une procédure d’habillage est habituellement mise en place : masque, charlotte, chaussons, tablier et gants.
A l’étage du dessus les donateurs se serrent autour des paillasses. Présentation de posters réalisés pour l’occasion! Vanessa Arfi, en troisième année de thèse, explique son sujet de recherche : « utilisation des cellules monocytes par le VIH pour infecter les macrophages ». Dans les équipes voisines, Olivier Moncorgé et Boyan Grigorov, qui bénéficient du soutien de Sidaction, présentent également leurs travaux.

Pendant le déjeuner, la directrice des programmes scientifiques, Paola de Carli, revient sur le fonctionnement du Comité Scientifique et Médical qui examine les demandes de financements. « Nous faisons appel aux meilleurs experts français dans toutes les disciplines, virologues, immunologistes, épidémiologistes, cliniciens, sociologues, et c’est comme ça qu’émergent les bonnes idées pour la recherche. »

Le laboratoire : créé en 1994 le laboratoire de Virologie Humaine est aujourd’hui constitué de 9 équipes de recherche dont le laboRétro dirigé par Jean-Luc Darlix, laboratoire membre d’un réseau européen sur le VIH.

Activité de recherche : Etude in vitro du fonctionnement du virus. Comprendre comment le virus cible et infecte des cellules de l’organisme permet de développer de nouvelles stratégies anti-virales.

 
Travail de recherche sous hotte
Un grand merci à toute l’équipe du laboratoire de Virologie Humaine qui a chaleureusement accueilli les donateurs et les membres de l’association.

http://hvd.ens-lyon.fr/human_virology_dpt

View the latest posts on the On Biology homepage

Comments

By commenting, you’re agreeing to follow our community guidelines.

Your email address will not be published. Required fields are marked *